Archives de Tag: philosophes

« Stevenson , au delà de l’ile au trésor , un esprit d’aventure et des jeux d’enfants ? »  

au delà du réel…….l’aventure quotidienne

« Ce fut la fortune singulière de Robert Louis Stevenson (oui oui l’écrivain de l’île au trésor !!) d’avoir suscité plus qu’aucun autre écrivain aujourd’hui un corps de lecteurs habités de cette sorte de sentiments que nous réservons d’ordinaire à nos proches » (un de ces amis Henry James)

Selon Stevenson, « Qu’il pense ou qu’il crée la seule méthode de l’homme est de « clore à demi ses paupières pour se protéger de l’éblouissement et de la confusion de la réalité »…la vie est monstrueuse, infinie,illogique,abrupte et poignante; une œuvre d’art en comparaison est nette, limitée,autonome,rationnelle, fluide ……. » , telle était sa conception de l’écriture et de la fiction.

Cette écriture qui va bien au delà du simple auteur de l’île au trésor et dont le talent apparaît fortement dans ces quelques extraits que je vous livre ici tirés d’un recueil de textes rassemblés par Michel Le Bris. Selon lui, les textes de ce recueil évoquent un certain « art de vivre », un des projets insensés pour se donner quelques raisons de redresser le col….

Michel Le Bris a rassemblé ces textes, dont certains sont parus sous forme de feuilletons dans les journaux. Ils montrent toute la complexité de cet auteur et font échos pour les adultes que nous sommes aux enfants que nous fûmes…..avec un regard décalé sur les choses permettant de mieux les « vivre »…..

Je vous propose en amuse bouche quelques extraits de « jeux d’enfant »…..

« Le regret de notre enfance n’est pas entièrement justifiable : on peut se résigner à la perdre sans crainte des moqueries ouvertes; car, bien que nous soyons réticents devant le changement, nous avons conscience des nombreux avantages de notre nouvel état. Ce que nous perdons en générosité spontanée, nous le gagnons en nous mettant à observer généreusement autrui; et l’aptitude à apprécier Shakespeare peut compenser la perte d’une disposition à jouer aux soldats de plomb. [..]

Pourtant un changement considérable est survenu; [..]

Pour l’adulte, partout dans le monde, un gigot froid est du gigot froid; [..]

Mais, pour l’enfant, il est toujours possible de tisser un enchantement à partir de la nourriture qu’il lui est offerte, et s’il a lu par hasard l’histoire d’un mets dans un livre de contes, ce sera pour lui la manne céleste pendant une semaine….[..]

en devenant adultes , un autre changement se produit dans la sphère de l’intellect, par lequel toutes choses sont transformées et vues à travers des théories et des associations comme à travers des verres colorés. Jour après jour, nous constituons pour nous mêmes, à partir de l’histoire, des bavardages, des spéculations économiques et de dieu sait quoi, un milieu dans lequel nous évoluons et au travers duquel nous nous regardons autour de nous. Nous étudions les vitrines des magasins avec d’autres yeux que ceux de notre enfance, jamais pour nous émerveiller, rarement pour les admirer, mais pour construire et modifier nos petites théories absurdes de la vie. [..]

Une fois, alors que je gémissais de douleur, un jeune garçon pénétra dans la pièce et me demanda négligemment si j’avais vu son arc et ses flèches. Il ne tint aucun compte de mes plaintes, qu’il prenait pour comme tant d’autres choses, pour un exemple de la conduite inexplicable des adultes, et, en petit d’homme avisé, il n’allait pas perdre son temps à s’étonner du phénomène. Ces adultes, qui se soucient si peu de plaisirs raisonnables, et qui sont mêmes les ennemis des plaisirs raisonnables pour les autres, il les avait acceptés sans comprendre ni se plaindre, comme nous autres, adultes, acceptons l’ordre de l’univers. [..]

Les enfants vont jusqu’à renoncer à ce que nous appelons les réalités et préfèrent l’ombre à la substance..[..]

Sans aucun doute, ils [les enfants] habitent une époque mythique et ne sont pas contemporains de leurs parents. [..] Y eut-il jamais des divinités aussi impensables que les parents? .

Peut-il ou non raisonnablement espérer être naufragé sur une île déserte, ou rapetisser au point de vivre d’égal à égal avec ses soldats de plomb et de partir en croisière sur sa petite goélette ….? [..]

Epargnez les encore un peu, ô parents consciencieux! Laisser les sommeiller encore parmi leurs jouets! Car qui sait quelle existence rude et guerrière leur est réservée à l’avenir…..

Pour lire l’intégralité et en savoir plus sur le livre aux éditions Phébus (1994)

http://www.libella.fr/phebus/index.php?post/2008/03/05/LEsprit-daventure-par-Robert-Louis-STEVENSON

Pour en savoir un peu plus sur l’auteur

Superbe site (bon d’accord en Anglais) de la ville d’Edimburg , qui avait consacré une superbe expo au bonhomme, que nous avons visitée lors d’une escapade en Ecosse , terre propice , s’il en est, à « l’aventure ».

http://www.robert-louis-stevenson.org/rls-club

Ok, en voici deux en Français très bien aussi ….

http://mletourneux.free.fr/auteurs/angleterre/stevenson/stevenson.htm

http://www.larevuedesressources.org/rubrique.php3?id_rubrique=7

et quelques liens inattendus avec la France……

http://robert-louis-stevenson-le-chant-du-lendemain.over-blog.com/

http://www.gr70-stevenson.com/

Publicités

Découvrons une personnalité « clivante »: Alain Finkielkraut et la coupole…….

livrerecette

La recette du mois concoctée par des cuisiniers en mal de plats réchauffés est un met parfaitement subjectif dénommé « personne clivante » …..

 

Mais au fait, quels sont les ingrédients pour réussir la recette ? :

vous prenez à un intellectuel français avec une histoire de vie forte, que vous plongez dans les affres d’une élection à l’Académie Française que vous mélangez avec des considérations politiques fortes, le tout avec un fond particulièrement réchauffé de jalousies, de subjectivités, et d’invectives autour de la notion de Nation et de liberté d’expression…..et vous tenez votre recette….

L’histoire retiendra que certains immortels (8 au total) se sont autorisés à signer lors du vote d’une croix (rejoignant ainsi les malheureux parfaitement décrit dans les films d’Hollywood , enrôlés de force et obligés alors de signer d’une simple croix….) et de traiter l’impétrant de « personne clivante » ………

le mot même n’étant paraît-il , pas présent dans le fameux dictionnaire de la dite académie……(neuvième édition en cours depuis 1694, ce qui prouve que le travail est acharné !!). Ceci paraît-il a créé des « éclats » au sein de la coupole (dixit Le Monde) …..

rouleau

Alain Finkielkraut ne parlait-il pas lui-même en 1999 dans un dictionnaire du « Rhinoféroce : gros mammifère corné et connu pour son extrême méchanceté dès qu’il attrape un rhume. »…la grippe fait rage effectivement dans l’hémicycle  !!

Plusieurs questions me viennent à l’esprit suite à cet épisode tout à fait symptomatique :

Quel sens donné à ce plat ?  : il convient de rappeler que le sens premier de clivant ou cliver est « fendre » au début du diamant dans le sens de ses failles naturelles ou aussi une bûche de bois en hiver……

Sur ce thème, Alain Finkielkraut est effectivement un fendeur, voire un pourfendeur d’idées reçues :

son dernier livre sur « l’identité malheureuse » , objet des critiques fait suite à quelques autres de la même veine….Il y a 20 ans déjà La défaite de la pensée (1987) ,puis il y a 10 ans La querelle de l’école (2007), en passant par Internet, l’inquiétante extase (2001). Les titres de ses ouvrages montrent à quel point son travail s’inscrit en droite ligne des intellectuels français intervenants dans le débat public pour indiquer leurs analyses et leurs convictions sur des sujets forts et structurants ……

  • Pourquoi un tel qualificatif y compris sous la coupole ?

Comme le qualificatif clivant est utilisé à toutes les sauces , je m’interroge sur son sens véritable.

En effet, la mission assignée dès l’origine à l’académie n’est-elle pas : «de travailler, avec tout le soin et toute la diligence possibles, à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences. » (Article 24 des statuts.) …….tout est peut-être d’ailleurs dans le pur……pour une institution créée par Richelieu lui-même, qui à mon avis a dû se retourner dans sa tombe le pauvre, face à tout ces immortels tombant dans le marigot des mortels au lieu d’élever le débat…

Heureusement, Alain était préparé puisqu’il déclarait déjà en 2000 à libération: « Le silence se meurt, le bruit prend partout le pouvoir ; c’est la seule calamité écologique dont personne ne parle. »

  • Qu’est-ce que pourrait d’ailleurs être une personne « non clivante » ?  

Au choix, une personne qui n’a pas d’opinions affirmées (certain politique qui ont pour devise celle d’Edgar Faure « ce n’est pas moi qui tourne, c’est le vent »), une personne que tout le monde aime (Drucker ?), une personne tellement filoute et rassurante qu’elle réussit à berner tout le monde (Madoff ?)………

Causeur tentait une explication « L’autre élément de définition du discours clivant vient de ce qu’il précise clairement ce que désire son auteur, mais aussi ce qu’il ne veut pas. Il ose présenter un Autre »…….et cet autre a une histoire forte, une notoriété et s’affirme comme en dehors du discours convenu ou mou que nous serve tous les jours Google, les journaux et surtout la pensée Tweet en 140 signes…facilement assimilable et vite oubliée……

Alain en faisait déjà en 1999 dans un Entretien ce constat « Il n’y a plus de choses dans l’univers d’Internet, il n’y a plus que des informations et des images. Vivre parmi les non-choses : tel est le sort commun. »

Bref, utiliser le qualificatif personne clivante revient un peu à nier tous à la fois l’espace public de débats, l’autre en tant que personne et enfin nier les arguments nécessaires à tout à chacun pour se faire son opinion.

toque

Pour mémoire, le père d’Alain Finkielkraut est un juif polonais, qui a été déporté à Auschwitz, avant d’émigrer en France où il pensait sûrement trouver enfin une « l’immortalité » sereine……….. Son fils vient de prouver que la France pouvait malgré tout l’accorder à une personne « clivante », Richelieu sois rassuré……… (16 voix sur 28 dont 8 personnes pour le coup très clivantes !!!).

Pour en savoir plus au-delà du Brouhaha…….

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Finkielkraut

http://www.academie-francaise.fr/linstitution/les-missions

http://www.causeur.fr/le-discours-clivant-dernier-refuge-du-politique,20358

http://evene.lefigaro.fr/citations/alain-Finkielkraut