Quel est le bon nombre de régions? Voici ce qu’en disait un ci-devant il y a plus de 20 ans….

republique1Nous revoilà replonger au temps des Montagnards, des Girondins, des Jacobins et autres joyeux drilles de la Révolution………

L’air du Paris contre la Province, des Nobles contre le Tiers état, des Hobereaux contre les Marquis, des Villageois contre les Métropolitains ou les ennemis de l’extérieur ou de l’intérieur d’ailleurs, et en invité surprise les Régions contre Paris ou Bruxelles…..

Nous revoilà magnant de nouveau les ciseaux et remettant en marche la Guillotine pour étêter sérieusement nos belles Régions de France …..(comme disent les pubs !!)… Tremblez Présidents de Régions, votre tête se joue d’un revers de Paume     ( Jeu bien connu des amateurs !!)  et votre fief sera balayé , avant que vous ayez eu le temps de dire OUF …….

000046

Cette révolution dans un verre d’eau porteuse paraît-il d’économies (que pour le moment personne n’a vu !! ) allume encore un peu plus le torchon , qui brûlait déjà entre nos élites et les fameux Provinciaux , méprisés comme chacun sait par nos amis de la Capitale…….

jasquettelivrebonduelle008

Un ci-devant, dénommé Bruno Bonduelle, avait, précisément en 1994, pris sa plus belle plume pour crier à nos amis de Paris que « 43 millions de provinciaux en avaient justement assez d’être traités de provinciaux »  (livre édité chez Albin Michel)……ils méritaient un meilleur aménagement du territoire , revalorisant tout à la fois proximité, ambition, services aux publics, efficacité…..et équité nationale.

Plus fort, il pronostiquait déjà que les incohérences de la décentralisation (réouverte en 1982 par Gaston Deferre reprenant le flambeau , que dis-je, le brûlot, laissé flambant, suite au référendum perdu en 1969 par le Général lui même  !!) , son coût et sa complexité de fonctionnement ne seraient plus supportables dés 2015……

Selon lui, « l’Etat intelligent, trop intelligent sans doute, s’est ingénié depuis 30 ans (soit au moment où il écrit ses mots depuis 1964….) à trouver mille et une formules compliquées d’association, de compensation, de dotation, de subvention (pour favoriser les rapprochements), mais faible et pusillanime, il les a proposées à la carte et facultatives, laissant se développer les rivalités personnelles, les conflits politiques, les intérêts sectoriels. La France de 2015 (soit 20 ans après la parution du livre en question!!) ne supportera plus ces gaspillages d’argent, ce gâchis de temps »…..voilà on y est…..

Une belle prémonition que tout citoyen peut lui même expérimenter régulièrement dans tous les domaines de l’action de proximité ou non d’ailleurs ….Les acteurs de terrain de ces mêmes institutions mettant d’ailleurs souvent et dans leur grande majorité beaucoup de bonne volonté pour vous aider à vous y retrouver…..tout en vous expliquant souvent, comment ils doivent eux mêmes se battre en interne pour remettre un peu de logique et d’humanité et réussir à aider le citoyen perdu…

Permanence des débats ou projets autour de ce thème de la décentralisation ou de re-régionalisation (avec des relents de recentralisation d’ailleurs bien perçus par les élus locaux eux mêmes !!)……et pourtant une impression d’être resté au niveau de la page blanche avec beaucoup d’amateurisme et d’égos sans beaucoup de réflexions ou actions précises………

Pour ne pas finir au fond d’un tiroir, quelques questions pourraient pourtant nous guider…sachant que les réponses sont à apporter de manière graduelle et adaptée à chaque contexte….car en ce domaine les Bigbangs sont certes porteurs de Grands Soirs , mais surtout de petits matins :

Quelles zones de développement et de circulation de flux sont à prendre en compte? selon les sujets, il faut pouvoir raisonner en « La France en Europe et dans le Monde », en « Les métropoles régionales en France » ou en « le tissu de villes et pays d’ici et sa région » ( le livre identité française de Fernand Braudel et les mises à jour des notions concernées mériteraient d’être relus par nos découpeurs et charcuteurs actuels…).

Comment faciliter les rouages vers le haut (en national voire international) et vers le socle (le citoyen) ? Qu’est ce qu’un aménagement territorial efficace?  A quel niveau doivent se traiter les problèmes?  et pour qui ? Quels types d’organisation sont à même de répondre à ces éléments?  Qu’est ce que veut dire action de proximité mutualisée? . Quel niveau de service partagé? avec quel niveau de solidarité et de transfert?…..

Les débats actuels se trompent d’ailleurs sur la notion de décentralisation : « décentraliser » veut dire mettre les actions et les moyens au bon niveau et prendre en compte les réalités locales en terme de besoins et de résultats attendus . Cela ne veut pas dire raboter tous les niveaux et centraliser loin des gens tous les services ou inversement avoir des modalités identiques de fonctionnement du service partout sur le territoire…..

Comme d’habitude en France, on veut un seul modèle duplicable :

Communiquer, il en restera toujours quelque chose....
Communiquer, il en restera toujours quelque chose….

A la création des 22 régions actuelles (dites à l’époque « circonscriptions d’action régionales » ), le critère utilisé par les fonctionnaires du Plan fut en 1956 l’importances des communications téléphoniques d’une ville à l’autre….pour les départements, le délai à couvrir à cheval……….

Pour les communes en 1790, la constituante avait calqué leur nombre sur celui des paroisses  (44 000 pour  36 000  encore aujourd’hui)…..Il semble temps effectivement de revisiter les critères…..

Bruno Bonduelle nous éclaire sur les principes à retenir « Combien serons nous de Région en 2015 :  8,12,10? pourquoi 10 régions? parce que Goethe l’a dit? parce que c’est un chiffre rond ? Non bien sur !! tout simplement parce qu’il y a en France 10 villes qui sont déjà ou ont vocation à devenir de véritables métropoles régionales. c’est le premier critère? pas de corps dans tête, pas de train sans locomotive, pas d’enfants sans mères (et sans pères d’ailleurs…), pas de Région sans métropole, sinon vous n’avez qu’une Province….

Quoi de commun en effet entre Tulle et Lille ? aucune configuration  semblable , ni économique, ni sociale, ni même culturelle, l’une est dans le département du Nooooooord (2,5 M habitants et 449 habitants au KM2) et l’autre en Corréze (242 454 habitants avec 41 habitant au Km2 , sans compter les touristes d’été ) ? De même, la région Limousin et la région Nord Pas de Calais ne sont pas de même nature. Ont-elles besoin des mêmes instances pour rendre le même service? (région, département, intercommunalités, mairies,…..), Les citoyens de ces régions ont-ils seulement les mêmes attentes ou besoins en terme de service ?

Le second critère est la masse critique pour mener une véritable politique économique, culturelle ou universitaire…………

Le livre proposait 11 régions,  selon la propre analyse des bassins de vie par l’auteur, des métropoles qui peuvent y jouer un rôle ou encore des flux économiques et culturels. Cela explique, notamment, pourquoi il rapproche plus la Lorraine de la Champagne Ardennes que de l’Alsace……….

région3001

 

Une fois de plus, le calcul politique sous jacent…..risque bien entendu de briser cette idée de rendre nos territoires plus compétitifs et attractifs pour leurs habitants ….et pourquoi pas juste une dose de proportionnelle se dit notre Président, juste pour retrouver les clochermerles d’antant , au temps de Peponne et Don Camillo………..

Je vous invite à relire ce livre  , même si certains aspects fleurent bon Astérix le Gaulois devant le camp de Babaorum, il apporte une réflexion profonde sur notre organisation et propose des éléments pour remettre un peu de bon sens sur l’administration de notre beau pays au service de ces habitants……

Juste pour conclure, dernière citation empruntée à Mr Bonduelle qui en conclut son livre  « c’est réunis que les charbons brûlent; c’est en se séparant que les charbons s’éteignent », citation d’origine Bouddhiste paraît-il. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s